à la Une

Harcèlement de rue et lassitude des ovaires

« Le silence n’a jamais été sans violence, le silence est une immense violence, un bâillonnement » - « Il faut reconnaître nos récits, ça ne veut pas dire que vous n’existez plus » - Adèle Haenel -- J’ai toujours aimé être une femme. Bien qu’entre nous, je ne suis parfois toujours pas certaine de me sentir vraiment femme…

Une enfance en Syrie, un nouveau départ en France. Sarah raconte la liberté.

J'ai rencontré Sarah dans ma nouvelle maison à Medellin. J'ai tout suite adoré sa douceur et ses manières de femme libre. J'ai cru qu'elle était suisse mais sans certitudes. Elle avait ce petit accent joli et chantant, un accent qui venait de loin. On a échangé quelques mots, elle m'a dit qu'elle était syrienne, on…

Humilité et simplicité à la Finca El Arbol

Je suis assise dans le petit cocon, la nuit bleutée, électrique se colore furtivement de pointes dorées. Les criquets, ou grillons font un boucan pas possible. Je me demande ce qu’ils peuvent bien se raconter. Au loin, je devine les bananiers, princes de cette vallée, nous faisant croire qu’ici, c’est la jungle. Je profite de…

Être seul.e, être une femme, voyager.

J’ai toujours aimé être seule. Gamine, il me suffisait d’un bon livre ou de polly pockets pour m’occuper pendant des heures. L’ennui n’a jamais vraiment voulu me rencontrer et c’est tant mieux. Les parents étant profs, nous passions, ma sœur et moi, de longs et doux étés dans la maison de mon cœur. Quand je…