Lago Atitlan & San Marcos : Quand le culte du bien-être côtoie la misère.

J’aurais pu compléter mon titre avec ces quelques mots « dans la plus douce des indifférences » mais je conçois que ce fut un tantinet long. Je n’avais pas vraiment prévu d’écrire au sujet du lac. Mais j’y suis depuis presque un mois et je dois me rendre à l’évidence : il me chamboule, me renverse. Voilà un…

Être seul.e, être une femme, voyager.

J’ai toujours aimé être seule. Gamine, il me suffisait d’un bon livre ou de polly pockets pour m’occuper pendant des heures. L’ennui n’a jamais vraiment voulu me rencontrer et c’est tant mieux. Les parents étant profs, nous passions, ma sœur et moi, de longs et doux étés dans la maison de mon cœur. Quand je…